logo

Vaux Magazine

Les Animaux qui nous entourent.

L'”approche animalière” de Thomas et François

AVRIL (Association Vauxoise de Recherche et d’Initiatives Locales) nous fait découvrir deux photographes animaliers vauxois.

En juin 2016, la Seine fait des siennes. Sorti de ses boucles, notre fleuve attire les curieux, les inquiets et les photographes de tous ordres.

Deux Vauxois vont ainsi faire connaissance, les bottes dans l’eau.

Thomas équipé de son tout récent appareil photo d’amateur, croise le chemin de François, bardé d’un imposant matériel digne du festival de Cannes ou du Mondial de football.

La conversation s’engage.

Le professionnel aguerri et l’amateur débutant mais néanmoins averti-se découvrent une même passion pour la nature et la photographie animalière…et une même adresse!

Thomas travaille dans l’automobile. François, photographe depuis dix ans, exerce à Paris. Les premiers fils de leur future collaboration photographique et de leur amitié se tissent.

Thomas va rapidement se hisser au niveau du “pro”. “Aujourd’hui on ne distingue plus vraiment lequel des deux est l’élève et l’apprenti” reconnaît François.

Explorant à toute heure les bords de Seine, la forêt de l’Hautil ou les plaines alentours, les deux complices photographient la faune et la biodiversité qui font de notre région l’une des plus riches d’Ile de France. Leurs images toutes réalisées à Vaux sur Seine ou à deux pas proposent une approche sensible d’une vie animale foisonnante et fragile, proche et méconnue.

Thomas et François dévoilent avec talent ce que tout promeneur attentif et avisé, peut admirer: une faune belle et libre qui vit ici et maintenant. Il suffit d’enfiler une paire de bonnes chaussures et un blouson (peu voyant), de prendre un sac à dos, une bouteille d’eau, si possible une paire de jumelles, et de flâner dans le calme des berges de Seine ou de la forêt.

Vous aurez ainsi le privilège d’observer chevreuils, écureuils, hérons ou martins pêcheurs et tant d’autres petites ou grosses bêtes.

Vous croiserez peut-être aussi deux étranges silhouettes en tenue de camouflage: Thomas et François, toujours prompts à partager avec vous leur passion du monde animalier ainsi que leur engagement pour son respect et sa protection.

Vous pouvez aussi chaussez de douillettes charentaises et de les retrouver sur: https://www.thomasnazaret.fr

Texte d’Evelyne Morin.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code